Retour au blogue
Publié par Simon Pagé, Conseiller en assurance et rentes collectives, le 28 janvier 2016
Retraite
Régime de retraite: Économiser tout en augmentant les salaires

regime-de-retraite.jpg

Pour bien des entreprises, le début de l'année 2016 annonce les augmentations salariales aux employés. 

Avec des augmentations salariales moyennes de 2 % ou 3 %, plusieurs employés ne voient pratiquement pas la différence sur leur chèque de paie, après déductions des charges sociales et des impôts. Alors comment faire en sorte que cette augmentation ait plus de valeur pour les employés? Tout simplement en versant une partie de l’augmentation salariale dans un régime de retraite1.

Des économies pour l’employeur

En augmentant le salaire de vos employés, vous augmentez aussi les charges sociales à payer sur le salaire (assurance-emploi, CSST, Fonds des services de santé, RQAP, RRQ, etc.). Ces charges sociales représentent à elles seules près de 15 % du salaire pour l’employeur. Ainsi, pour un salarié ayant un salaire annuel de 40 000 $, une augmentation de salaire de 3 % impliquera une hausse annuelle d’environ 180 $ des charges sociales assumées par l’employeur.

En cotisant à un régime de retraite, l’employeur n’aura pas à payer ces charges sociales. Ainsi, en versant 1 % de l’augmentation salariale des employés à un régime de retraite, un employeur pourrait économiser plusieurs milliers de dollars par année.

Aussi avantageux pour les employés

La cotisation versée au régime de retraite par l’employeur est un signe clair pour l’employé de l’importance accordée à l’épargne-retraite. En versant une cotisation établie en fonction de celle de l’employé, l’employeur utilise le meilleur moyen pour inciter ses employés à épargner pour leur retraite et développer un sentiment d’appartenance vis-à-vis de l’entreprise. Cela favorise également la rétention de la main-d’œuvre en plus d’être un attrait majeur pour le recrutement.

En cotisant au régime de retraite, l’employé bénéficiera d’avantages considérables. La déduction à la source lui permet de bien planifier le montant à épargner dans une année. Pour une majorité d’employés, il est beaucoup plus facile de cotiser à raison de 100 $ par paie que de verser 2 600 $ en fin d’année.

L’employé bénéficie également d’un avantage fiscal immédiat, c’est-à-dire que l’impôt que l’employeur est tenu de prélever à la source est calculé après déduction des cotisations de l’employé au régime de retraite. L’employé disposera donc immédiatement de cet argent pour le dépenser à sa guise. Contrairement à un régime de retraite collectif, l’employé qui investit dans un REÉR individuel doit attendre la fin de l’année pour obtenir son retour d’impôt, soit plusieurs mois après sa cotisation.

Stratégie efficace et appréciée des employés

De plus en plus d’employeurs cherchent à attirer et surtout à conserver leurs employés tout en minimisant leurs coûts. La stratégie de cotiser à un régime de retraite remplit pleinement ces objectifs.

Offrir un régime de retraite à ses employés présente plusieurs avantages et c’est souvent plus efficace qu’une simple augmentation salariale. Employé comme employeur, tout le monde y gagne!

Afin de vous orienter vers le type de régime de retraite répondant le mieux à vos besoins et vous permettant d’économiser et de retenir vos employés, contactez-nous dès aujourd’hui pour une évaluation gratuite.

1. Régime de retraite : Certains types de régimes de retraite permettent à un employeur de cotiser sans avoir à payer de charges sociales, notamment le régime de participation différée aux bénéfices (RPDB), le régime de retraite simplifié (RRS) et le régime de retraite à cotisation déterminée (CD). 

rentes-collectives

Conseiller en assurance et rentes collectives | Bachelier en mathématiques actuarielles et associé de l’Institut canadien des actuaires, Simon a travaillé comme conseiller en régimes de retraite dans de grandes firmes d’actuaires-conseil. Fort de ses 10 années d’expérience, il a su développer une expertise marquée, notamment en matière de sélection, conception et mise en place de régimes de retraite. Simon possède également son permis en assurance collective, ce qui lui permet d’offrir à ses clients des conseils éclairés et une vision globale pour tous les enjeux d’avantages sociaux.
Simon Pagé, Conseiller en assurance et rentes collectives